Le gave d’Aspe encore pollué !

Communiqué de presse du 12 janvier 2012

 

Après les accidents en tout genre, du déversement d’une cargaison de potasse au white spirit dans la nappe phréatique, c’est maintenant l’ancienne décharge de Bedous qui se répand dans le gave d’Aspe.

Il y a deux mois, la crue emportait les grands frênes formant la ripisylve. La berge s’effondrait et la décharge était à vif sur une centaine de mètres de long et environ 1,50 mètre d’épaisseur. Les déchets ont été emportés parfois jusqu’à Oloron et continueront à l’être si rien n’est fait.

Le terrain en question appartient maintenant à l’État, la SÉPANSO attend donc une réponse rapide à cette pollution qui s’annonce chronique. La solution « durable », qui se pratique ailleurs, est le déménagement de la décharge (des décharges) dans le cadre d’un plan ad hoc à financement multiple ainsi que la restauration d’un lit élargi, avec éventuellement défense de la route en retrait.